La plus précieuse des marchandises

Hiver 1943. Une pauvre bûcheronne traverse son bois enneigé pour amasser quelques maigres fagots. Elle y croise chaque jour le train 49 rempli de marchandises et de mystère, l’envoyé des dieux, la promesse d’un don du ciel, l’enfant chéri qu’elle n’a jamais eu-et d’une vie meilleure.

Conte sur la Shoah, la transmission et l’amour.

de Jean-Claude Grumberg / co-création 2021

Avec la Cie La Fabrique du Vent.

Mise en scène : Didier Saint-Maxent.

Une comédienne et un comédien.

Œuvre au programme des collèges à partir de 2020-2021

Création mars 2021

Durée 1h15

Collège-Lycée

Séances collectives inter classes / inter écoles, au théâtre Louis Richard ou au théâtre Pierre de Roubaix.

Coût intervention : nous contacter.